Ne s’improvise pas siège ergonomique qui veut ! Pour être reconnu siège ergonomique, le siège en question doit pouvoir remplir certains critères :

  • Un soutien lombaire à hauteur réglable. Le dossier doit être réglé pour soutenir la courbe du bas du dos et soulager les lombaires. Vous devriez sentir que la chaise semble « pousser » le dos dans une posture neutre.
  • Une inclinaison du siège. L’angle d’inclinaison de la chaise doit être réglable. Le plateau de siège et le dossier doivent s’incliner en même temps vers l’arrière et se verrouiller à diverses positions. En variant l’angle d’inclinaison au cours de la journée, vous variez la distribution du poids et la pression sur la colonne vertébrale et les disques intervertébraux.
  • Une profondeur du plateau de siège. En position assise, il doit être possible de s’appuyer contre le dossier sans que le devant du plateau de siège ne compresse l’arrière des genoux. La taille du plateau de siège doit être adaptée à la taille de l’utilisateur.
  • Un réglage de la hauteur. La hauteur de la chaise doit être réglable afin de pouvoir utiliser un clavier en maintenant les coudes à un angle d’environ 90°. Si cela soulève les pieds du plancher, il faut utiliser un repose-pieds.
  • Un réglage des appuie-bras. Les appuie-bras doivent être situés directement sous les épaules, au niveau des coudes. Ils doivent être réglés de manière que les bras soient soutenus sans être poussés vers le haut, ce qui soulève les épaules. La largeur des appuie-bras doit être appropriée à la taille de l’utilisateur.
  • Cinq roulettes. La chaise doit être munie d’une base à cinq branches. Il a été démontré qu’un siège muni de quatre roulettes n’est pas sécuritaire.

Vous savez maintenant quel siège peut être un siège ergonomique ou non, alors faites bien attention !


Catégorie(s) : Siège assis debout | Siège assis genoux

Au fil des années, le fauteuil ergonomique devient de plus en plus innovant. Designers, techniciens et créateurs s’allient pour vous procurer des fauteuils ergonomiques technologiques. Le siège ergonomique en fauteuil est disponible avec plusieurs options pour améliorer le confort comme :

  • Un appui-tête pour vous laisser basculer légèrement en arrière pour vous détendre. Lorsque la tête est soutenue, ce sont les cervicales qui sont soulagées.
  • Un repose pieds pour vous permettre de laisser reposer vos pieds sur un appui solide. Les repose pieds les plus fréquents sont des cercles en métal positionnés au plus bas possible du siège. Mais il existe des repose pieds individuels qui se présentent sous forme de petit support sur lequel il est possible de poser son pied.
  • Les accoudoirs peuvent être présentés comme accessoires et non fournis avec votre siège ergonomique. Il s’agit d’une option qu’il faut ajouter. En effet, certains sièges ergonomiques sans accoudoirs présentent de réels avantages tels que la liberté de mouvement et la possibilité de pivoter sans gêne.
  • Les roulettes qui peuvent être adaptées selon le revêtement de votre sol.

Vous pouvez ainsi personnaliser votre siège ergonomique et ainsi obtenir un confort optimal comme il vous convient. Un siège ergonomique est devenu un objet personnel auquel on choisi la couleur, la matière, mais aussi les options qui nous conviennent !


Catégorie(s) : Fauteuils ergonomiques