Le siège ergonomique RH Logic 400 est un siège conçu par le fabricant de sièges et fauteuils ergonomiques RH. Véritable fauteuil ergonomique, son dossier haut et son assise active améliorent durablement les maux de dos en libérant les tensions exercées sur le corps.

Ce fauteuil ergonomique est très fonctionnel : sa hauteur et son inclinaison sont réglables. Ses accoudoirs (en option) soulagent les bras et les épaules. Ce siège ergonomique dispose d’un système à bascule qui soutient parfaitement les lombaires et offre une liberté de mouvement très agréable.

siege-ergonomique-rh-logic-400-celyatis

Fauteuil ergonomique RH 400 avec accoudoirs et appui cervical

Son tarif est de 1645€

siège ergonomique RH400


Catégorie(s) : Fauteuils ergonomiques | Siège de bureau

La colonne vertébrale joue un rôle majeur dans l’équilibre de notre corps et particulièrement de notre squelette. C’est elle qui soutient la tête, les bras, les épaules et la cage thoracique. Tout le poids que représente ce soutien est ensuite transmit vers le bassin et les jambes.

  • La composition de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale se compose de 30 segments osseux bien distincts, appelés corps vertébraux. Les premières vertèbres sont dites mobiles. On retrouve alors 7 cervicales, 12 thoraciques et 5 lombaires. Les cinq vertèbres qui suivent sont, elles, soudées au niveau du sacrum (os impair et symétrique, il est formé de ces cinq vertèbres soudées ensembles). Pour terminer, trois à cinq vertèbres dites partiellement mobiles se trouve au niveau du coccyx.

mon-siege-ergonomique-colonne-vertebrale

  • Le rôle de chaque vertèbre

- Les vertèbres cervicales soutiennent la tête.

- Les vertèbres thoraciques, placées entre les cervicales et les lombaires, représentent la base des côtes et constituent ainsi la cage thoracique.

- Les vertèbres lombaires ont pour rôle de transférer la charge. C’est en partie ce qui explique que les lombaires sont de tailles plus importantes. Leur forme, courbée et verticale, permet les mouvements d’étirement et de flexion.

  • Les différentes causes des douleurs du dos

- Maladies de la colonne vertébrale

- Stress

- Surpoids

- Alimentation non équilibrée

- Mauvaise posture

- Mauvais mouvements

- Charge mal répartie sur le corps

- Manque de mobilité du corps

- Travail de force répétitif

La colonne vertébral est fragile et constitue une partie majeure de notre squelette. En prendre soin est primordial pour éviter des douleurs dorsales ponctuelles voir chroniques. Il faut savoir que l’état psychologique joue également un rôle très déterminant dans la gestion des maux de dos. Lors des premiers signes de douleurs, consultez un médecin et prenez les dispositions nécessaires pour soulager votre colonne vertébrale.

Pour prendre soin de sa colonne vertébrale et prévenir le mal de dos, il est conseillé de choisir un siège de bureau ergonomique : siège ergonomique assis-genoux, siège assis-debout ou fauteuil ergonomique. Le siège ergonomique s’adapte à la morphologie de son utilisateur et respecte particulièrement l’alignement naturel de la colonne vertébrale.


Catégorie(s) : Causes et conséquences | Mal de dos

En règle générale, nous passons 85% de notre temps en position assise. Il a été démontré que ce phénomène est très mauvais pour notre corps et notre santé future. D’où l’importance d’adopter la meilleure position assise possible afin de diminuer les risques de mal de dos.

Lorsque vous vous asseyez sur une chaise, quelques réflexes sont à adopter :

- Rester bien droit et ne jamais garder le dos rond. Si vous éprouvez des difficultés à garder cette position, il vous suffit de placer un coussin entre le bas de votre dos et votre dossier.

- Ne vous asseyez pas sur le devant de votre chaise. Vos hanches doivent être placées contre le dossier.

- Ne croisez pas les jambes. Même si cette position est souvent un réflexe, vos pieds doivent être placés à plat sur le sol. Si besoin, vous pouvez opter pour un repose-pied : en surélevant vos jambes, votre dos est soulagé et la position assise devient plus confortable.

Quelques conseils pour bien choisir sa chaise ergonomique

- Evitez les chaises avec un dossier courbé. En cas de dossier courbé, il sera plus difficile de garder votre dos bien droit et de ne pas vous affaisser.

- Il ne doit pas avoir d’espace entre l’assise du siège et son dossier.

- Une chaise ergonomique doit pouvoir s’adapter à chaque morphologie. C’est pourquoi il est préférable de choisir une chaise avec hauteur réglable.

- Une chaise ergonomique pivotable évite les torsions inutiles et les risques de se faire mal au dos.

- Si votre chaise est dotée d’accoudoirs, c’est un plus. Ces derniers vous offrent un soutien à chaque fois que vous vous levez.

- Enfin, si votre chaise est inclinable, elle vous permettra de reposez votre dos de temps à autre en vous basculant vers l’arrière.

assise-ergonomique

Comment organiser son bureau ergonomique

- La hauteur de votre bureau doit vous permettre de reposer vos avant bras naturellement

- Les dossiers, le téléphone, votre stylo, etc, doivent être facilement accessibles afin de vous éviter tout efforts ou contorsions inutiles.

- L’écran de votre ordinateur doit être placé devant vous, de façon à ce que votre regard parte vers le bas.

Bien se tenir sur une chaise n’est pas un réflexe. C’est une habitude à prendre avec le temps.


Catégorie(s) : Actualités | Mal de dos

Tout le monde sait qu’il est important de se tenir bien droit sur sa chaise ergonomique, notamment au bureau. Nous faisons souvent l’effort en début de journée, mais après quelques heures de travail, nous avons la mauvaise habitude de nous relâcher. Se tenir droit n’est pas un réflexe, c’est une attitude à adopter quotidiennement. Pour cela, voici quelques petits exercices favorisant, avec le temps, une posture bien droite.

comment-se-tenir-droit

- A chaque fois que vous vous levez de votre siège ergonomique (pour aller boire un café, aller aux toilettes ou à la photocopieuse), prenez l’habitude de garder les épaules droites (ni trop relevées, ni affaissées), relever le menton et rentrer le ventre.

- Afin d’améliorer la posture de votre tête, voici un petit exercice simple à pratiquer quotidiennement : tenez-vous face à un mur, touchez-le avec vos mains le plus haut possible, fixez un point à hauteur des yeux. Ne levez ni la tête, ni les pieds. Le but est tirer les épaules le plus possible, de relâcher et souffler. Recommencez une vingtaine de fois.

- Positionnez-vous sur le dos, les jambes fléchies. Amenez votre genou droit sur votre poitrine et posez votre cuisse sur votre abdomen. Ensuite, tendez la jambe en direction de votre tête. Le but est d’étirer un maximum les muscles situés à l’arrière de la cuisse. Il est important de réaliser lentement cet exercice en faisant bien attention à votre respiration. Restez dans cette position une vingtaine de secondes et recommencez 10 fois. Soufflez, et changez de jambe.

- Saisissez à l’aide d’une main le dossier d’un siège ergonomique. Baissez-vous jusqu’à ce que vos jambes et votre dos forment un angle droit. Levez l’autre bras et lâchez la chaise. Comptez jusqu’à trois, puis changez de main. Recommencez 10 fois.

- Le dernier exercice nécessite davantage d’efforts : faites des pompes. En musclant votre dos et vos fessiers, vos bras et vos épaules, vous aurez plus de faciliter à maintenir vos articulations. Attention, veillez impérativement à ce que votre dos soit droit et que vos fesses ne se soulèvent pas. Vous devez former une planche.

Sachez que moins vous faites attention à vote posture, plus votre sangle abdominale va se relâcher et une bedaine se formera à long terme.

Petit conseil : musclez le haut de votre corps. Pratiquer un sport aquatique est la meilleure solution (aquagym, natation…). Sinon, optez pour le rameur, le Body Combat, etc.


Catégorie(s) : Actualités | Mal de dos

Travailler sur écran peut paraitre une activité calme et de tout repos. Mais cette idée est en partie fausse. Le travail prolongé sur écran comporte des risques pour la santé. Lorsque vous travaillez en position assise prolongée sur un poste non adapté à votre morphologie, des troubles peuvent rapidement apparaitre : des troubles visuels, musculosquelettiques, augmentation du stress

  • Les troubles visuels

Aujourd’hui, si le travail sur écran n’est pas considéré comme responsable à part entière de probables troubles visuels, il peut malgré tout les augmenter ou les révéler. De manière générale, on parle donc de fatigue visuelle : vos yeux piquent, ils sont secs, des maux de têtes apparaissent et vous vous sentez éblouis.

L’ensemble de ces symptômes peuvent être amplifiés si votre poste de travail n’est pas ergonomique : reflets sur l’écran qui nécessite un effort supplémentaire pour vos yeux, une pièce mal éclairée, un écran trop loin ou trop près, etc.

travail-ecran-dangers

Sachez que si vous sentez vos yeux trop secs, d’autres facteurs peuvent être en cause : climatisation trop forte, trop de poussière, manque de clignotement de vos yeux.

Sachez qu’avec un peu de repos, ce genre de symptômes disparaissent facilement. Cependant, pensez à prendre des pauses régulières et n’oubliez pas de cligner des yeux. Par exemple, voici un petit exercice simple et rapide à adopter régulièrement dans la journée : détachez vos yeux de l’écran et fixez un point par la fenêtre au loin.

  • Les troubles musculosquelettiques

Lorsque vous travaillez sur écran, votre position assise est statique et prolongée. Si votre siège ou votre bureau n’est pas adapté, des troubles de types tendinite, syndrome canalaire (compression des nerfs), mal de dos,etc. Souvent, les parties du corps les plus souffrantes sont celles du cou, de la nuque, des épaules, du dos (particulièrement les lombaires) et des poignets. Une pathologie très connue, le syndrome du canal carpien (caractérisé par une inflammation du nerf médian du poignet).

troubles-musculosquelettiques

Comment éviter les troubles musculaires et squelettiques ?

- Placez correctement votre écran. S’il est trop haut ou trop bas, des douleurs cervicales se manifesteront rapidement.

- Placez correctement votre souris et votre clavier. S’ils sont trop loin, vos épaules et vos poignets seront davantage sollicités et les tendinites favorisées.

- Choisissez un siège ergonomique adapté à votre morphologie.

- Tenez-vous droit.

  • L’augmentation du stress

Le travail sur écran, comme toute autre activité professionnelle peut engendrer une augmentation du stress menant souvent à des troubles dits psychosomatiques ou émotionnels. Certains facteurs, peuvent paraitre anodins mais sont souvent source de stress : du matériel informatique trop lent ou l’installation de logiciels non maîtrisés.

travail-ecran-stress

Afin de protéger votre corps et votre santé et d’éviter l’ensemble de ces troubles, veillez à aménager correctement votre bureau et à choisir la bonne chaise ergonomique (fauteuil ergonomique, siège ergonomique assis-genoux ou siège ergonomique assis-debout). Se sentir bien au bureau aide à se sentir mieux quotidiennement.


Catégorie(s) : Actualités | Causes et conséquences | Mal de dos

Les fauteuils ergonomiques sont un type de siège ergonomique bien particulier. Ils permettent assurent avant tout une sensation de flottement de légèreté. Sensation qu’on ne retrouve pas toujours lors de l’utilisation de sièges suédois ou de siège assis genoux. Ensuite, contrairement aux sièges assis debout, ils permettent de détendre très efficacement les bras, la nuque ainsi que le dos. Malgré tout, ces sièges ou fauteuils ergonomique permettent de soutenir les cervicales et la colonne vertébrale, ce qui est indispensable pour tout type de siège ergonomique.


Catégorie(s) : Fauteuils ergonomiques | Siège assis debout | Siège assis genoux | Siège suédois

Lorsque vous devez aménager votre poste de travail, le choix de votre siège ergonomique est crucial. C’est ce fauteuil ergonomique qui va déterminer la position qu’adopteront votre dos, et plus particulièrement votre colonne vertébrale, ainsi que votre posture plus généralement. Le siège ergonomique, sous différentes formes, qu’il soit siège suédois, siège assis genoux ou encore siège assis debout, permettra de définir aussi dans un second temps votre position de travail, ce qui influera significativement sur la position de vos jambes et de vos membres supérieurs.


Catégorie(s) : Fauteuils ergonomiques | Siège assis debout | Siège assis genoux | Siège de bureau | Siège suédois